Sécurité dans notre lycée et état d'urgence

Depuis le début de l'année, vous avez dû constater la présence d'une patrouille de l'armée à 8h devant le lycée et vos enfants ont dû vous dire que les militaires demandaient à ouvrir les cartables avant d'entrer au lycée. ....Un peu anxiogène .....

Ce dispositif est tout simplement une conséquence de l'état d'urgence décidé suite aux attentats de novembre 2015. Pour des détails sur ce dispositif, nous vous invitons à consulter le site de l'académie de Créteil où tout est décrit de manière très pédagogique et selon deux niveaux de lecture ( synthétique ou détaillé). 

http://www.ac-creteil.fr/cid95509/consignes-de-securite-et-dispositif-d-accompagnement.html

Mais, si vous êtes pressés, on vous a fait une petite synthèse:

En résuméil y a deux types de mesures: celles spécifique au dispositif d'état d'urgence  et les modalités "classiques " liées à la réglementation des établissements scolaires dont l'application est renforcée.

 --> Le dispositif lié à l'état d'urgence prévoit :

- pour les communes de plus de 50 000 habitants ( cas de Champigny mais pas de Villiers), des patrouilles de la police ou de l'armée devant les établissements scolaires telles que définies dans les "schémas de surveillances des voies publiques des écoles et établissements". Pour notre lycée ces patrouilles sont prises en charge par des militaires  et uniquement pour la rentrée de 8h le matin. 

- un contrôle des cartables et des sacs des visiteurs. Les personnels d'éducation n'étant pas habilités pour ce type de mission, il avait été convenu qu'ils pouvaient se contenter d'un examen visuel avec si nécessaire demande d'ouverture du cartable. Les militaires qui eux sont habilités ont pris le relais des personnels du lycée pour le contrôle des cartables.

- un accès très encadré des adultes dans l'établissement ( noms, motifs, carte d'identité, badges ....), d'où l'organisation un peu stricte lors de la distribution des bulletins.

 

--> Les mesures liées à la réglementation dont l'application a été renforcée comportent en particulier 2 mesures:

- La mise à jour du Plan Particulier de Mise en Sûreté ( PPMS) et un exercice dit de confinement ( les élèves doivent être silencieux, invisibles des différentes portes/fenêtres ...). Cet exercice à été fait en fin d'année dernière de manière satisfaisante.

- un Diagnostic de Sécurité  destiné à vérifier que n'importe qui ne peut pas s'introduire dans le lycée : cette vérification réalisée en début de mois a été satisfaisante: il a simplement été conseillé d'installer un portique de sortie pour les élèves pour simplifier le processus de sortie des élèves.

Tout cela peut paraître un peu inquiétant mais correspond à la mise en oeuvre de décisions des pouvoirs publics dans le contexte extrêmement particulier de l'état d'urgence.

Espérons que nous pourrons bientôt revenir à une situation plus normale.