Billets de catherine94

Nos ados ne dorment pas assez...

Selon une étude conjointe de l'Institut National du Sommeil et de la Vigilance et de la MGEN sortie en avril 2018, 88% des jeunes pensent manquer de sommeil, 99% ressentent l'impact de ce manque de sommeil en terme de fatigue ou de manque d'attention. En pratique 47% dorment 7h08 ( c'est précis, ça!) la semaine alors qu'ils auraient besoin de 8h12... , et 20%, seulement 5h!!, avec un écart avec la durée de sommeil du week end de plus d'2h40.. Or toutes les études montrent qu'un sommeil de bonne qualité doit être équilibré entre le week-end et la sommeil pour que la mémorisation se fasse dans de bonnes conditions..

Si l'heure du coucher se situe autour de 22h55 en semaine ( 0h20 le we), l'étude montre encore que 10% seulement des jeunes qui vont au lit y vont pour dormir (....attention on voit venir les esprits grivois...): ils passent entre 1h et 1h30 à regarder la télé, sur les réseaux sociaux..avant effectivement de chercher à dormir. Les études montrent enfin qu'une activité avec des écrans avant de s'endormir cause plus de difficultés d'endormissement, des réveils nocturnes... bref un sommeil de moins bonne qualité!

On sait ce qu'il nous reste à faire.... ( on sait c'est le plus dur, on n'y arrive même pas pour nous..)

Chercher son ikigai pour vivre mieux...

L'ikigai est un concept ou une pratique japonaise, censée  identifier ce qui va nous permettre de vivre en harmonie avec nous mêmes et les le monde, en gros nous donner la patate pour nous lever chaque matin. Cette pratique originaire d'Okinawa, ensemble d'îles de la Mer de Chine serait même la raison de la longévité exceptionnelle de ses habitants... Tout cela donne envie... Alors comment identifier son ikigai... Très simple: l'ikigai est ce qui à l'intersection de ce que vous aimez faire, ce pour quoi vous êtes doués ( eh oui, nous par exemple, on adore chanter.... mais on n'est pas doué, surtout en ne travaillant pas...), ce dont le monde a besoin ( effectivement pas de chanteurs...) et ce pourquoi vous êtes payé ...L'ikigai correspond ainsi aux activités où vous trouvez du plaisir et de la motivation, c’est ce qui a du sens pour vous, et qui vous permet de vivre ( tout de même...).

Ikigai

Lire la suite

Oui, on sanctionne plus en France qu'ailleurs....

D'après les études internationales ( source rapport du Sénat),

  • 50% des collégions français connaissent au moins 1h de colle pendant leur scolarité contre 21% en Grande Bretagne, 17% en Allemagne et 15% en Espagne....
  • 10% des collégiens connaîtront une exclusion temporaire pendant leur scolarité, contre 2% ailleurs...
  • En Ile de France, le nombre de collégiens exclus de cours chaque jour correspond à l'effectif entier d'un collège de taille moyenne...

On ne sait plus que penser.... parce qu'en même temps, la France a le record des pays de l'OCDE sur le temps passé par les enseignants à mettre de l'ordre dans les cours... Peut-être que nous les parents avons aussi notre rôle à jouer... au moins en parler avec les enseignants pour voir comment améliorer...

MERCI !

En 2018, notre site a enregistré 3162 visites et plus de 11 300 pages vues !!! 

En hausse respectivement de 68%, pour les visites, et de 98%, quasiment multiplié par 2, pour les pages vues par rapport à l'année 2017 !!! 

Du jamais vu depuis la création du site en 2014 !

Même si une partie de cette magnifique hausse est lié à l'augmentation du nombre d'élèves au lycée, et donc du nombre de parents.... , cela n'explique pas tout !

Cela nous met la pression grave pour 2019.... mais je crois bien qu'on aime cela !

 

MERCI encore à vous ! 

Bisous animes

#pasdevagues: le rapport du Sénat

Vous trouverez ci-après la synthèse du rapport du Sénat que vous trouverez in extenso ici

"Si elle est une réaction viscérale à un fait divers, la mobilisation #PasDeVague met en exergue des lacunes profondes et connues de longue date de notre système éducatif :

  • la solitude et l'isolement des professeurs et des personnels de direction face aux difficultés, liées à un manque d'accompagnement dans une structure hiérarchique verticale où le collectif a peu de place ;
  • un système d'affectation des enseignants lourd, complexe, frustrant et injuste, qui se fait au détriment des enseignants les moins expérimentés et des établissements les plus en difficulté, qui connaissent dès lors un taux de rotation élevé des équipes éducatives ;
  • plus globalement, une gestion des ressources humaines qui reste une gestion de masse, purement formelle et centralisée, ce qui menait Mme Monique Sassier, médiatrice de l'éducation nationale de 2009 à 2015 à prôner une « gestion humaine des ressources » ;
  • une formation initiale des professeurs qui ne les prépare pas à l'exercice du métier ;
  • une formation continue insuffisante en volume, car tributaire des capacités de remplacement, et qui, lorsqu'elle existe, ne correspond pas aux besoins des professeurs.

 

Lire la suite

Alors une réduction de 2600 postes ou seulement de 465 en lycée en 2019 ?

Cet été l'Education Nationale annonce  -2600 postes en lycée en France en 2019 puis courant décembre, finalement seulement - 465 postes (dont + 130  chez nous à Créteil )... C'est à n'y plus rien comprendre.... En fait c'est très simple. et cela semble juste..

  • Cet été l'Education Nationale a bien annoncé  + 2175 postes d'enseignants en plus dans le primaire, bien que les effectifs soient en baisse, en cohérence avec la priorité de mettre le paquet sur le primaire pour que tous les enfants partent bien du bon pied en classe.... Mais, en même temps, le Minsitère annonce  - 2600 postes dans les lycées, bien que les effectifs s'accroissent de 32 000 lycéens, ce qui n'est pas une paille... C'est là qu'on s'est énervé...
     
  • Juste avant les vacances de Noel, le ministère précise sa pensée, - 2600 postes, oui mais on augmente le volant d'heures supplémentaires pour les profs ( hé,hé... en plus ça leur fait un petit bonus de salaire...), et du coup, tout compris, entre la baisse du nombre de postes et l'augmentation des heures supplémantaires, c'est comme si on diminuait "simplement" de 465 postes en lycée... Et comme sur Versailles et Créteil ( c'est nous), le nombre de postes augmente de + 271 postes ( 141+130).... cela fait que toutes les autres académies doivent se serrer la ceinture de 465 +271 = 606 postes... pour nous payer nos 271 postes en plus...