Coups de coeur....

Et si vous aviez envie de parler en 3 questions d'un sujet qui vous tient à coeur en lien avec le lycée ou l'éducation en général ? D'ailleurs cela peut aussi intéresser un ancien parent d'élève, l'administration du lycée et pourquoi pas un enseignant.....

Alors, c'est parti pour l'interview....

Abd El Malik, la lecture et les livres l'ont sauvé...

Rappeur et écrivain, Abd Al Malik, 44 ans, raconte son parcours dans le journal Le Monde . Quelques morceaux choisis...

Sa mère...Par sa manière d’être, son exemplarité, les valeurs qu’elle nous transmettait. Par exemple, elle ne se plaignait jamais. Ce qui comptait pour elle, c’était le rapport entre les êtres et non l’appartenance. Elle nous disait : « Il faut que vous aimiez la France si vous voulez que la France vous aime. » En grandissant, j’ai compris qu’il fallait aimer tout ce que l’on est pour que le positif vienne à vous. Evidemment, j’ai grandi dans un contexte particulier : la drogue, la prison, la mort faisaient partie de mon quotidien. J’ai eu des errances dans la petite délinquance, mais ma mère, qui était aide-soignante, m’a transmis une forme d’éthique qui m’a poussé à être exigeant envers moi-même. Encore aujourd’hui, je l’ai tous les jours au téléphone. On reste très proches.

L'école... Dans la cité, sans être moi-même chef de bande, j’étais plutôt de leur côté. Donc, on me laissait tranquille, je faisais ce que je voulais. Certains avaient pour passion le foot, moi c’était l’école et la lecture... Mes années collège et lycée ont été formidables. Tout au long de ma scolarité, des enseignants m’ont soutenu.

Lire la suite

Nicolas Hulot: la solidarité ne peut être que notre seule boussole

Nous reprenons ci-dessous, un post Facebook de N Hulot du 20 février

Dans l'atmosphère actuelle...Ma réflexion personnelle sur "la somme de toutes les haines" :

La sentence du philosophe italien Gramsci semble cousue main pour la période que nous traversons « le vieux monde se meurt, le nouveau monde tarde à apparaître et dans ce clair-obscur surgissent les monstres ».

Ai-je la vue troublée ? Est-ce le changement climatique qui perturbe ma perception du réel ? Je vois s'agglutiner et s'exprimer au quotidien la somme de toutes les haines, de tous les mépris, l'addition de tous les rejets ; sans doute l'expression sordide de toutes les peurs : envers le politique, le flic, le nanti, le pauvre, le journaliste, la féministe, l'Europe, l’Etat, et plus tristement habituel encore, la haine du juif, du musulman, de l'homosexuel, de l’étranger, de l’autre... Pour beaucoup, le présent pèse, l'avenir effraie et les monstres intérieurs se libèrent. Mais au-delà de l’expression légitime des souffrances et des injustices, que nous devons affronter avec lucidité, rien ne permet de trouver la moindre justification à la haine, instituée en mode de pensée.

Lire la suite

MERCI !

En 2018, notre site a enregistré 3162 visites et plus de 11 300 pages vues !!! 

En hausse respectivement de 68%, pour les visites, et de 98%, quasiment multiplié par 2, pour les pages vues par rapport à l'année 2017 !!! 

Du jamais vu depuis la création du site en 2014 !

Même si une partie de cette magnifique hausse est lié à l'augmentation du nombre d'élèves au lycée, et donc du nombre de parents.... , cela n'explique pas tout !

Cela nous met la pression grave pour 2019.... mais je crois bien qu'on aime cela !

 

MERCI encore à vous ! 

Bisous animes

L'amour et l'éducation, c'est aider les autres à flotter

Connaissez-vous Alexandre Jollien, ce philosophe suisse et sa série des pharmacopées ? Il renoue avec la tradition initiale du philosophe qui aide à vivre...

Toute son oeuvre est aussi une ode à la différence. Alexandre est handicapé de naissance... On vous propose de découvrir son petit opus sur comment acquérir la confiance: 5 petites minutes à savourer.