A parcourir ...

Attention : Changement d'emploi du temps

Par Le 07/11/2020

Attention conformément, aux nouvelles instructions ministèrielles dans la cadre de la crise sanitaire, les emplois du temps des élèves seront modifiés à compter de ce lundi 9 novembre, avec la mise en place partielle de travail à distance.

Ces aménagements feront l'objet d'une communication Pronote dans le Week-end.

Dans Laïcité

Laïcité pour les parents et leurs enfants

Par Le 30/10/2020

Les grands principes de la laïcité, dans le cadre de l'enseignement public, et au delà.

Laîcité pour les parents et leurs enfants0235-exe-fcpe-lettre-lai-cite-2020-hd-ok.pdf (403.69 Ko)

Dans Laïcité

Manifestation du 18 octobre 2020 - discours FCPE

Par Le 19/10/2020

 
  • Vous trouverez ci-après le contenu du discours prononcé au nom de la FCPE à l'hommage sur la place de la République le 18 octobre 2020.

    Liberté, égalité, fraternité, laïcité. Ce sont ces 4 mots qui m'ont accompagné quand j'étais enfant et que je fuyais la dictature chilienne pour m'installer dans mon nouveau pays d'accueil, la France. 4 mots qui n'ont pris tout leur sens qu'avec le travail et l'engagement de ceux qui m'ont tout appris, ou presque : les enseignants. C'est avec beaucoup d'émotion que je veux rendre ici hommage à ces maîtresses, ces maîtres, ces professeurs qui, au quotidien, font vivre les valeurs de la République si chères à nos cœurs. Bien sûr, comme vous toutes et tous, j'ai plus qu'une pensée pour Samuel Paty, qui a connu une mort abominable pour avoir simplement exercé son métier, pour avoir simplement voulu apprendre à nos enfants ce qu'était la démocratie, la liberté d'expression, la laïcité. J'ai bien plus qu'une pensée pour tous ses collègues qui, comme Samuel Paty pouvait le faire, œuvrent eux aussi tous les jours pour éclairer de jeunes cerveaux parfois obscurcis par l'intégrisme religieux et le fanatisme qui se répandent sur les réseaux sociaux, voire aussi dans certains foyers. 

    Mais avoir une pensée, ça ne suffit pas. Notre émotion si forte aujourd'hui ne doit pas se perdre dans les brouillards de l'oubli. La parole que je porte ici est celle d'une fédération de parents d'élèves. Elle regroupe des citoyens de toutes les origines, de toutes les nationalités, de toutes les confessions. Et c'est en cela qu'elle est à l'image de notre République : comme l'Ecole, elle accueille tout le monde pour la réussite de toutes et tous, dans le respect de chacune et de chacun, mais avec l'obligation pour ces parents de déposer les armes de leurs Eglises avant d'y entrer. Notre fédération de parents d'élèves est un acteur de la coéducation. Ce ne doit pas rester un vain mot, encore moins aujourd'hui.

    Parce que si nous n'avons pas le pouvoir d'éradiquer le terrorisme, si nous ne confondons pas le rôle de chacun et laissons à la police et au ministère de l'Intérieur cette mission-là, nous avons la prétention de penser que nous pouvons aider, seconder ces enseignants parfois bien seuls dans leurs classes. Nous pouvons travailler avec l'institution scolaire pour faire comprendre ce qu'est cette spécificité si française qu'est la laïcité, comment elle permet de garantir l'unité et la pérennité de la République. Nous sommes là pour rappeler aux parents que s'ils peuvent accompagner en sortie scolaire leur enfant en portant un foulard, une kippa ou un turban, ils ne peuvent en aucun cas ni promouvoir ni même parler de leur religion. Nous sommes là pour rappeler aux parents que si un enseignant montre une caricature d'un prophète, même nu, ils n'ont en aucun cas le droit de contester à l'enseignant sa liberté pédagogique et encore moins de le menacer de représailles. Nous sommes là pour rappeler que les petites filles doivent apprendre à nager, et que leurs parents n'ont absolument pas le droit de les en empêcher, quels que soient les prétextes avancés. Nous sommes là pour rappeler que si les enfants ont le droit de refuser de manger de la viande à la cantine, ils n'ont pas le droit de mettre en avant le fait religieux pour l'expliquer.

    La laïcité, c'est parfois compliqué. Mais c'est parce que notre fédération est profondément laïque et républicaine que nous savons pouvoir être aux côtés des enseignants pour les accompagner, nous pouvons être ce relai indispensable entre les parents et l'institution scolaire. Il faut pouvoir dépasser l'individualisme qui désagrège notre société et aller vers des actes collectifs. Qu'il s'agisse de la lutte contre le changement climatique, des pandémies comme du terrorisme, la société française ne peut qu'avancer en faisant bloc autour de ses valeurs humanistes. Comme disait Condorcet, « le but de l'école n'est pas de faire croire mais de faire savoir ». Car la laïcité, rappelons-le, est avant tout là pour permettre l'instauration d'un climat de tolérance. C'est tout de suite que nous devons agir dans ce sens, tout en sachant que le chemin de la raison sera long. Et tout du long de ce chemin, vous trouverez toujours ces parents engagés pour faire de nos enfants, tous nos enfants, des citoyens épanouis, respectueux de la vie, respectueux du droit et de leurs devoirs, respectueux de l'autre dans sa différence, respectueux de la Nation, si complexe soit-elle.

    A Samuel Paty.

    Fraternellement, 

    Carla Dugault, Rodrigo Arenas, co-président-e-s   FCPE siège national

  •  

ELECTIONS 2020-2021

Par Le 12/10/2020

Cette année encore un certain nombre de parents nous ont fait confiance .

Merci

Nous mettrons tout en oeuvre pour vous représenter du mieux possible. 

Voici les résultats en détail : 

Nombre d'inscrits  1798
Nombre de votants 216
Bulletins nuls  9
FCPE 69
APVC 108
PEEP 30

Les 5 sièges seront donc répartis comme suit : 

FCPE 2 sièges
APVC 2 sièges 
PEEP 1 siège

Les Sciences au Féminin - Marx Dormoy toujours à la pointe !

Par Le 25/11/2019

La semaine dernière avait lieu dans près de 340 lycées en France ( dont Marcelin Berthelot et notre lycée!), avec l'appui de l'association Elles Bougent et sous le haut patronnage du Ministère de l'Education Nationale, la 7eme édition de Sciences au Féminin. L'objectif est de faire connaître aux jeunes filles les métiers de l'industrie, à travers le témoignage d'ingénieures et de techniciennes afin qu'elles se tournent plus volontiers vers des formations techniques ou d'ingénieures. Il ne s'agissait pas d'un Forum des Métiers spécifiques aux filles, mais bien d'une sensibilisation à des métiers de l'industrie, qui attirent moins en général les filles, alors même que la demande des recruteurs est forte.

Cette journée organisée au lycée par Mmes Martiné, Lehuen et Mora et MM Hadioud et Rodriguez a rassemblé une dizaine de femmes ingénieures, techniciennes, informaticiennes ou mathématiciennes d'horizons divers, Eiffage, Engie, starts-ups, ... qui ont témoigné de leur expérience, devant 80 jeunes filles de première ou terminale scientifique, puis répondu sous forme d'ateliers à toutes leurs questions. Tous les sujets ont été abordés, de l'organisation de la vie de famille, au niveaux des salaires, à l'intérêt de la physique ou des mathématiques durant les études... Une bien belle après-midi ! Merci au lycée!

Les ateliers "Elles bougent"

Par Le 25/11/2019

Un exemple d'une table ronde avec une professionnelle....

.Elles bougent

De l'attention et beaucoup de questions, sur le métier mais sur d'autres sujets plus inattendus: l'intelligence artificielle, l'impact sur l'emploi de la substitution des machines aux humains, l'éthique dans le travail... De très beaux sujets de réflexion abordés avec simplicité et beaucoup de pertinence. 

Orientation filles/garçons: les stéréotypes ont la vie dure !

Par Le 25/11/2019

Si au feminin 2019

Et vous savez quoi ? Nous avons fait le même constat au lycée: un grande majorité des lycéennes souhaitent s'orienter vers les métiers du médical/paramédical ... 

Boire nuit gravement à la santé !

Par Le 28/04/2019

Le service d’addictologie  de l'hôpital Paul-Brousse à Villejuif est une référence en matière de traitement des prolèmes d'alccol des jeunes. « Ces dernières années, je vois de plus en plus de jeunes polyconsommateurs, avec d’importantes consommations d’alcool, souligne Geneviève Lafaye, responsable de l’unité d’addictologie adolescents et jeunes adultes. On découvre toute une variété de profils, comme ces jeunes filles qui ont des troubles du comportement alimentaire associés aux problèmes d’alcool. »

Les alcoolisations ponctuelles importantes (ou API ou binge drinking), définies par au moins cinq verres en une seule occasion, sont devenues complètement banales à l’adolescence. A 17 ans, près d’un garçon sur deux en déclare au moins une dans le mois (38 % pour les filles), selon l’enquête Escapad 2017. Les API répétées (au moins trois épisodes mensuels) concernent, elles, plus d'un garçon sur 5 et une fille sur 10. Les jeunes adultes aussi ont tendance à consommer des doses importantes de façon occasionnelle, quand leurs aînés boivent moins mais plus régulièrement. Rappelons que les repères de consommation sont de ne pas dépasser 2 verres par jour, 10 par semaine, et de ne pas boire tous les jours.... Et cela ne dépend pas de l'âge...

×